L'histoire

Janzé… toute une histoire !

En 1900, le marché de la volaille de Janzé représente le lieu incontournable des fins connaisseurs.

Les archives révèlent même que les poulardes de Janzé étaient finement appréciées pour ses qualités gustatives dès 1800, une recette qui sera même inscrite à la prestigieuse carte du « Normandie » quelques décennies plus tard…

En 1972, le Paquebot « Le France » fête les 100 ans de Phileas Fog. Un somptueux repas est servi… les convives goûtent au « Poussin de Janzé Sauce Mousquetaire ».

En 1978, le conseil municipal réclame par vote, la production de volailles de Janzé afin d’offrir un complément de revenu aux productions classiques, comme la production laitière. C’est le grand retour de la Noire de Janzé !

Moments clefs

1980 : L’association du Poulet de Janzé se crée, avec comme mots d’ordre l’hygiène et la qualité.
Elle obtient très vite son 1er Label Rouge et s’inscrit dans le cahier des charges Poulet Blanc.

Entre 1988 et 2000, les Fermiers de Janzé labellisent une par une, chacune de leur production, à commencer par le chapon Blanc et le Poulet jaune, puis la dinde en 1992, la Pintade en 1994 et le Chapon Jaune en 2000.

En 2003, les éleveurs votent pour l’indépendance statutaire. Ils se regroupent en coopérative pour défendre leurs intérêts. L’association reste propriétaire des cahiers des charges Label Rouge et IGP de Janzé et poursuit son chemin de coordination des actions au sein de la filière.

2009 signe un tournant pour Janzé qui choisit l’alimentation des volailles sans OGM.

En 2012, la coopérative des Fermiers de Janzé et sa filiale Janzé Volailles se réunissent sous un même toit, dans un bâtiment neuf.

Social